Éducation

Catechesis

Lorsque Ste Julie Billiart et Françoise Blin de Bourdon fondèrent les Sœurs de Notre-Dame de Namur il y a plus de 200 ans, elles répondaient au besoin de ce temps d’offrir l’éducation pour les filles et les femmes. Les années de la Révolution française avaient apporté la pauvreté dans beaucoup de domaines de la vie, y compris l’éducation pour les filles et les femmes qui étaient très désireuses d’apprendre. Julie et Françoise se concentrèrent sur une éducation très pratique. L’éducation consistait réellement à enseigner aux étudiantes ce qu’elles devaient connaître pour la vie et à leur donner une formation solide dans la foi et les valeurs chrétiennes. Julie et Françoise soulignaient la dignité de la personne humaine dans chaque aspect de l’éducation. Elles voyaient la vie terrestre comme une préparation à la vie éternelle et elles encourageaient les sœurs à donner une place centrale aux études religieuses dans le programme. C’est pourquoi la catéchèse a toujours eu une importance majeure dans les ministères des Sœurs de Notre-Dame.

La racine du mot catéchèse signifie « faire écho ». C’était la mission de Julie et Françoise : que la foi ferait écho à travers les vies de toutes celles qui étaient éduquées dans des écoles dirigées par les sœurs. Cette œuvre, décrite par Julie comme « la plus grande œuvre sur terre » a été notre ministère principal pendant plus de 200 ans. L’éducation dans les écoles et par la catéchèse paroissiale est encore aujourd’hui de première importance pour les Sœurs de Notre-Dame.

En s’adaptant à l’époque, la manière dont nous exerçons la catéchèse a changé au cours des années. Dans une recherche commune de la vérité, les méthodologies de la catéchèse incluent plus de dialogue. Les études catéchétiques ne sont plus basées sur une théologie de conclusions où les gens reçoivent d’abord les réponses tout en se demandant quelle pouvait être la question. Le travail de la catéchèse consiste à s’efforcer d’écouter et de reconnaître l’écho de la bonté de Dieu dans des vies qui sont souvent sans espoir d’après les critères du monde. Le travail de la catéchèse consiste à se souvenir que la communauté que nous appelons l’Eglise n’a pas toutes les réponses mais qu’elle devrait aussi être engagée dans un humble dialogue avec le monde et dans le monde.