Nouvelles

Crise humanitaire à la frontière

Sr Ellen Dabrieo, SNDdeN a partagé ce bref compte rendu du projet frontière.

Border 1
Soeurs Marie Ann Prefontaine et Gerry Stanton rencontrent les enfants dans le nouveau centre de ressources.

En 2018, la Conférence sur le leadership des religieuses aux Etats-Unis (LCWR) a demandé aux congrégations religieuses des États-Unis d’envisager d’investir du temps, du personnel et des fonds dans les ministères afin d’aider les personnes victimes de cette crise humanitaire à la frontière sud des États-Unis.

Répondant à un appel du leadership de notre unité et réfléchissant à travers des sessions de visualisation, les soeurs de l’unité Est-Ouest des États-Unis ont plaidé en faveur de la possibilité d’un service à court terme envers les demandeurs d’asile à la frontière sud des États-Unis.

L’équipe de leadership d’E-O a appelé un groupe d’enquête à étudier la possibilité de créer ce ministère. Les soeurs Ellen Dabrieo, Judith Flahavan, Betsy Flynn et Mary Alice McCabe se sont rendues à San Antonio, au Texas, pendant environ un mois en novembre-décembre 2018. Elles ont rencontré d’autres religieuses qui y travaillent et ont passé une semaine au centre de répit ‘Catholic Charities’ à McAllen au Texas et elles ont élaboré un plan pour ce ministère.


Border 2
Nous lisons des histoires et essayons de faire quelque chose d’éducatif avec eux.


L’équipe de leadership de l’unité a approuvé leur plan de travail en équipes de SNDdeN au centre de répit, et que chaque personne du groupe d’enquête soit responsable à différents moments d’une équipe chargée de travailler avec les demandeurs d’asile.

Depuis février 2019, une quarantaine de soeurs de l’unité E-O ont d’abord servi au centre de répit et maintenant, depuis août 2019, elles répondent aux besoins de ces migrants qui, en vertu d’une nouvelle politique américaine, ont été renvoyés dans la ville frontalière de Matamoros au Mexique. Ces SNDdeN résident à Alamo, au Texas, dans une caravane louée aux Sisters of Mercy