Où nous sommes

Asie

 Les Sœurs de Notre-Dame au Japon

Fondation des SND établie en 1924

En 1924, six Sœurs de Notre-Dame arrivèrent au Japon pour assumer la responsabilité d'une école secondaire de filles à Okayama. Les sentiments anti-Américains étaient forts au Japon à l'époque, cependant les sœurs, résolument, concentraient leur attention et leurs énergies sur leur vie religieuse, leur mission d'évangélisation et leur tâche première d'éducation.

Le 8 décembre 1941, lors de la déclaration de guerre, les soeurs américaines furent internées dans un camp près d'Hiroshima. Trois sœurs japonaises et d'autres éducateurs japonais dévoués continuèrent le travail des Sœurs de Notre-Dame à Okayama. A la fin de la guerre, les sœurs américaines retournèrent à leur couvent et leur école avec l'intention de repartir à zéro et elles aidèrent à bâtir à partir du merveilleux progrès réalisé pendant qu'elles étaient emprisonnées. Le gouvernement et les gens d'Okayama admirèrent leur loyalisme et leur dévouement à l'éducation, et ils répondirent avec respect et gratitude. L'école Notre-Dame devint florissante après la fin de la guerre, et aujourd'hui les sœurs japonaises continuent les nombreuses œuvres admirables commencées par les sœurs américaines. Aujourd'hui, le gouvernement japonais et la société japonaise sont reconnaissants pour la présence, les œuvres et les contributions apportées au Japon par les Sœurs de Notre-Dame de Namur – celles du Japon et celles des Etats-Unis.

Nos sœurs au Japon existent comme une partie importante de la petite présence chrétienne dans une culture essentiellement bouddhiste/shintoïste.

Ministères au Japon:

• Education
• Travail missionnaire
• Travail vocationnel
• Administration
• Apostolat de la prière